LATERANGA.INFO
LATERANGA.INFO

PÈRE DOMINIQUE MAMBY BASSE : «LE GRAND PROJET DE DIEU, C’EST DE RASSEMBLER TOUTE L’HUMANITÉ DANS SON ROYAUME»


Rédigé le Vendredi 11 Mai 2018 à 13:43 | Lu 207 commentaire(s)



PÈRE DOMINIQUE MAMBY BASSE : «LE GRAND PROJET DE DIEU, C’EST DE RASSEMBLER TOUTE L’HUMANITÉ DANS SON ROYAUME»
Le Père Dominique Mamby Basse, curé de la paroisse des Martyrs de l’Ouganda (Dakar) célébrant hier, jeudi 10 mai 2018, la messe de l’Ascension a invité les fidèles à éviter les mauvaises interprétations des textes bibliques sous prétexte que « nous sommes appelés à évangéliser ».
 
S’inspirant des textes liturgiques du jour (Ascension), Père Dominique Mamby Basse, curé de la paroisse des Martyrs de l’Ouganda a invité les fidèles à ne pas faire de la mauvaise évangélisation lorsqu’on n’a pas connaissance des textes bibliques sous prétexte qu’il est dit: «Allez dans le monde entier. Proclamez l’Evangile à toute création ». Mc 16.15. Selon Père Basse: «Beaucoup de gens annoncent l’Evangile alors qu’ils n’ont pas d’armes. Ils partent des interpré- tations çà et là pour évangéliser et ceci est à éviter. Le Seigneur nous dit: «je ne vous demande pas de chercher les mots qu’il faudrait quand bien même viendra le moment où vous trouvez les mots qu’il faut», a-t-il rappelé. 
 
Poursuivant son homélie, il rappelle : «Jésus n’a pas dit va, mais allez… C’est dire que nous sommes envoyés ensemble. Nous sommes envoyés en Eglise. Voilà pourquoi notre interprétation doit être celle de l’Eglise». Par conséquent, «l’interpré- tation doit être celle de l’Eglise et non individuelle. Ce n’est pas le vœu qui importe mais c’est la communauté qui donne l’interprétation…», a-t-il réprimé. Et pour ce faire, dira-t-il, «Comme Jésus l’a fait avec ses apô- tres en formant une communauté, nous aussi devons former la communauté. C’est en elle que nous apprenons et grandissons (enrichissons) spirituellement et humainement…». Avant d’inviter les fidèles : «Alors quand nous parlons de Dieu, quand nous proclamons l’Evangile, faisonsle en communauté. Très souvent, certaines interprétations bibliques sont fausses…».
 
 Dans la logique des textes liturgiques du jour (Ascension), il a souligné par ailleurs l’importance de la communauté à l’image de la ville symbolique de Galilée: «Jésus, le premier d’entre les morts est entré dans la gloire de Dieu. Mais rien ne se passera si nous ne le suivons pas. L’évangile de Marc ne parle pas directement de l’Ascension, mais en le regardant de près nous constatons que son message… est celui des actes des apôtres.

L’évènement se passe en Galilée, ville carrefour où se croisaient toutes les croyances. C’est en ce lieu qu’on a remarqué la pré- sence de la croyance des incroyants. C’est à Galilée même que Jésus va commencer son ministère. C’est aussi là que les apôtres vont partir pour évangéliser. Donc, tout commence en Galilée, carrefour des croyances. C’est assez symbolique et c’est également là que Dieu vient nous rencontrer dans nos croyances pour pouvoir nous amener vers lui. Ce témoignage, nous dit que la bonne nouvelle est annoncée à tous et pour tous. Pas seulement pour les croyants, les plus réceptifs…», a-t-il conclu. 

SudQuotidien



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 20 Mai 2018 - 11:08 Popenguine : Le sens du pèlerinage marial

ACTUALITÉS | Exclusivité | People | News | Revue de presse | SCIENCE - TECH | Musique | Contribution | Chronique | Emissions et entretiens | Avis-Communiqué-Publireportage | Zero Stress & Insolite | Religion | Coin des femmes | CUISINE | SERIE TV