LATERANGA.INFO
LATERANGA.INFO

POUSSIÈRE AMBIANTE À DAKAR: Les dangers d'un phénomène étrange !


Rédigé le Mardi 7 Janvier 2020 à 12:31 | Lu 115 commentaire(s)



POUSSIÈRE AMBIANTE À DAKAR: Les dangers d'un phénomène étrange !
Depuis quelques jours, une très mauvaise qualité de l’air sévit à Dakar et environs. Chef du service Prévisions et Réductions des risques à l'Anacim, Papa Ngor Ndiaye explique que la présence de cette poussière au Sénégal est due à des vents forts au sol, présents au niveau des zones arides du Sahara (Nord Mali et Sud Algérie), entraînant un soulèvement des particules de sable du désert.
 
«Ces derniers sont alors transportés vers les côtes ouest-africaines en l’occurrence vers le Sénégal par des vents de secteur Est, communément appelés Harmattan», a-t-il fait savoir.
 
Le début de la fin 
 
Etant donné que l’Harmattan va faiblir sur le Sahara dans les jours à venir, rappelle l’agent Ndiaye, la poussière risque de se dissiper progressivement à partir de la journée du mardi 07 janvier 2020.
 
Sur le plan sanitaire, le Chef de service pneumologie de l'hôpital Fann, le professeur Nafissatou Oumar Touré, informe qu’une telle situation comporte des risques sanitaires.
 
Le risque sanitaire 
 
«Quand il y a une alerte rouge, ça veut dire que c'est arrivé à des niveaux de concentration qui sont très élevés. Quand on a ces niveaux de concentration, il y a toujours un risque sanitaire derrière et c'est un risque sanitaire par rapport aux personnes», a précisé la spécialiste.
 
Ainsi, les personnes qui ont une pathologie respiratoire comme celles qui ne souffrent d'aucune maladie, devraient éviter de s'exposer longuement à l'air ambiant. Selon elle, les conséquences peuvent se manifester de plusieurs façons: « par exemple nous avons des patients qui viennent pour traiter des bronchites entre autres », renseigne-t-elle.
 
Elle appelle les populations à respecter les recommandations sanitaires d'usage surtout les jeunes enfants, les personnes âgées et celles souffrant de maladies respiratoires.
 
Les recommandations 
 
« La première chose c'est d'être à l'écoute de son corps. Quand on est un patient qui présente une pathologie respiratoire chronique, on sait quels sont les signes qui montrent qu’aujourd’hui je ne vais pas bien. Dans ce cas, il ne faut pas hésiter à aller consulter son médecin», indique-t-elle.
 
Une recommandation valable pour toute autre personne, puisque inhaler cette poussière peut agresser l'appareil respiratoire. 
 
S’agissant des sportifs, surtout ceux qui font du sport de haut-niveau, le Pr. Touré précise que plus on fait de l'effort plus on inhale de l'air et quand cet air est saturé en poussière, ça peut être une menace pour la personne.


Politique | Société | Economie | International | Sports | Santé