LATERANGA.INFO
LATERANGA.INFO

PRÉSIDENTIELLE 2019-LE PR IBRAHIMA SILLA DE L’UGB ANNONCE SA CANDIDATURE


Rédigé le Mardi 13 Mars 2018 à 16:45 | Lu 55 fois | 0 commentaire(s)



PRÉSIDENTIELLE 2019-LE PR IBRAHIMA SILLA DE L’UGB ANNONCE SA CANDIDATURE
Ibrahima Silla, professeur en science politique à l’Ugb de Saint-Louis a annoncé hier, lundi 12 mars, à Dakar, sa candidature pour l’élection présidentielle de 2019. Le Pr Silla, patron du mouvement «Lénen ak Niénen», a dit regretter la situation actuelle du pays qui est en passe de « sombrer dans le désespoir».  Avant de faire part de sa volonté et de son engagement à apporter sa touche dans la construction et la consolidation de notre démocratie.
 
A l’entame de son propos,  Ibrahima Silla a fait en effet savoir que quatre raisons fondent son engagement : «promouvoir une existence politique nouvelle, arrêter notre indulgence et notre complaisance à l’égard du pire, entrer et faire de la politique autrement, servir dignement, honnêtement, fidèlement et efficacement notre pays et ses composantes », a-t-il dit.
 
Pour le professeur en science politique à l’Ugb de Saint-Louis, il ne s’agit pas ici de changer le gouvernement mais de changer de régime politique : «depuis les années 1960, ce sont les mêmes têtes qui sont là et qui n’ambitionnent que de s’enrichir sur le dos des Sénégalais».  Il poursuivra en disant  sans détours: «il faut le changement de régime ».
 
Candidat à la présidentielle de 2019, le Pr Silla compte dérouler son offre politique en trois phases. En juin, il entend ainsi élaborer un programme provisoire, procéder ensuite en septembre à l’approfondissement de ce programme et pour terminer, la troisième phase sera celle de la finalisation. Le patron du mouvement  «Lénen ak Niénen» envisage même de changer la Constitution et le Cfa parce que, selon lui, «le Sénégal  fonctionne sur la base d’une Constitution imposée par Charles De gaulle».
 
Pour finir, le Pr Silla dira : «ce sont ces raisons qui font que j’ai décidé de m’engager et d’engager tous nos concitoyens animés par la même détermination dans cette dynamique dénommée «Lénen ak Niénen» pour que le Sénégal retrouve enfin, à partir de février 2019, un visage sublime du politique incarnée par l’action de nouveaux acteurs politique».



Nouveau commentaire :

Politique | Société | Economie | International | Sports | Santé