LATERANGA.INFO
LATERANGA.INFO

Pape Diop réclame les retrouvailles de la famille libérale, veut Alboury N'dao devant la justice et descend Macky


Rédigé le Lundi 2 Mars 2015 à 18:43 | Lu 607 fois | 0 commentaire(s)



En visite à Touba , Pape Diop s’est dit engagé à lutter pour que la famille libérale se retrouve. Cette fois-ci, ce sera pour battre en 2017 le Président Macky Sall de la plus limpide des manières. « Si nous voulons garder nos chances, nous devons aller ensemble vers ces élections. La formule reste  à être définie. Nous devons être ensemble pour battre Macky Sall en 2017. .. Je n’ai cessé, depuis un bon moment, d’appeler aux retrouvailles de la famille libérale. Jusqu’à ce jour, mon appel n’a pas eu encore un écho favorable, mais cela ne me décourage pas ». Pour ce qui concerne le futur leader de ce pôle, l’hôte de Serigne Ahmadou Mokhtar estime que nul mieux que lui ne peut saurait y prétendre. « Moi, je me positionne en tant que responsable en dehors de Me Wade. J’ai été numéro 2 pendant x années. Et à ce titre , je réclame la paternité, en dehors du Président Wade, de la famille libérale ». 
  

Les banques doivent attaquer Alboury N’dao 

Interrogé sur l’affaire Karim Wade, Pape Diop n’hésitera point. Pour lui, il s’agit d’une tentative de neutralisation d’un potentiel adversaire en 2017. Malheureusement, fait-il  savoir, la trame est mal réfléchie du fait des incongruités qui gangrènent le procès depuis son démarrage. Le cas Alboury N’dao est la plus aberrante de toutes les machinations. « Le témoignage de Monsieur Alboury N’dao, qui avait, dans une commission rogatoire déclaré qu’il y avait 47 milliards planqués dans une banque… Au finish, ce même monsieur vient devant la barre dire que les 47 milliards ont été transférés et on ne sait où et par qui. Ce sont les banques du monde qui doivent attaquer Monsieur Alboury N’dao en justice parce que dans une banque, il y a ce qu’on appelle l’historique du client. Si une orchestration est faite pour condamner un potentiel adversaire, personne n’est d’accord. C’est pourquoi, tout le Sénégal est derrière Karim ! »conclut l’ex-maire de Dakar. 
  

« Macky a détruit le pays » 
Candidat déclaré à la future présidentielle, Pape Diop s’est livré, ensuite, à un véritable réquisitoire contre lerégime actuel dont le parcours s’est résumé, selon lui, en promesses non tenues, en tournées politiques et en discours. « Macky a détruit ce pays. Le pays marche à reculons depuis que Wade est parti. Il passe tout son temps à lister des promesses qu’il ne tiendra jamais. Aujourd’hui, il est allé en Casamance faire d’autres promesses, alors que les régions attendent de recevoir leurs 300 milliards promis lors des conseils des ministres décentralisés ». 




Nouveau commentaire :

Politique | Société | Economie | International | Sports | Santé