LATERANGA.INFO
LATERANGA.INFO

«Pastef ne compte pas sur l’instrumentalisation des sensibilités pour accéder au pouvoir »


Rédigé le Vendredi 31 Juillet 2020 à 13:09 | Lu 220 fois | 0 commentaire(s)



«Pastef ne compte pas sur l’instrumentalisation des sensibilités pour accéder au pouvoir »

Ousmane Sonko a présenté ses vœux ce jeudi, à l’occasion de la célébration de la Tabaski. Il en a profité pour répondre aux critiques qui sont portées sur son partis.  

 «Le projet de Pastef ne fait pas de distinction sur le plan religieux, ethnique, régionaliste ou  confrérique. Non. Le projet de Pastef rassemble tous les sénégalais. Chaque sénégalais y a sa place.  Que chaque personne croit en ce qu’il croit. Ce qui nous rassemble, c’est le Sénégal. Aucun citoyen n’a plus de devoirs ou de droits qu’un autre. C’est pourquoi Pastef ne compte pas sur l’instrumentalisation des sensibilités pour accéder au pouvoir. Nous ne faisons pas partie  de ceux qui utilisent l’appartenance religion ou confrérique pour accéder au pouvoir. Non », a craché le leader des patriotes lors de son live.

II indique que le programme de son parti est assis sur la volonté d’éradiquer la mauvaise gestion, de faire  en sorte que la collectivité puisse jouir démocratiquement des richesses publiques. Que la corruption, la malgouvernance, le clientélisme soient bannis. Que la démocratie soit enracinée et «libérer nos pays». «C’est cela notre programme. C’est pourquoi notre projet dépasse ceux qui essaient de nous combattre parce qu’ils ne comprennent pas. Mais les sénégalais, eux, nous comprennent de plus en plus», dit-il.




Nouveau commentaire :

ACTUALITÉS | Exclusivité | People | News | Revue de presse | SCIENCE - TECH | Musique | Contribution | Chronique | Emissions et entretiens | Avis-Communiqué-Publireportage | Zero Stress & Insolite | Religion | Coin des femmes | CUISINE | SERIE TV