LATERANGA.INFO
LATERANGA.INFO

Pds : Des militants convoqués à la brigade de lutte contre la cybercriminalité


Rédigé le Jeudi 2 Juillet 2020 à 16:49 | Lu 76 fois | 0 commentaire(s)



Pds : Des militants convoqués à la brigade de lutte contre la cybercriminalité
Ça sent le scandale au sein du Parti Démocratique Sénégalais (PDS). Actuellement des mititants de l’ancien président Abdoulaye Wade sont à la cybercriminalité pour répondre à une convocation. Et, la plaignante n’est nulle autre que Mme Nafyssatou Diallo la chargée de la communication et des réseaux sociaux au niveau du secrétariat national. Cette dernière a attrait ses sept adjoints à la cybercriminalité pour diffamation.

En effet, nous explique une des adjoints de Nafyssatou Diallo, 
« depuis le mois de février, nous avons un problème au niveau de ce secrétariat. Il y’a un compte que l’on n’a pas identifié du nom de » Jambarou Pds « , qui inculpe beaucoup de responsables du Pds et jamais Nafyssatou Diallo ne nous a demandé d’aller répondre aux insultes sur les autres responsables. Et, par malheur, lorsqu’elle a été rayée, sur les réseaux sociaux, elle nous a demandé nous ses adjoints d’aller répondre à ces insultes. Nous avons refusé parce qu’on lui a dit qu’on n’a pas été nommé par le président Wade pour répondre à des insultes sur les réseaux sociaux. Alors là, elle a décidé de nous exclure du secrétariat. Seulement, elle n’a pas les PRÉROGATIVES. Puisque, Nafyssatou Diallo n’est pas le secrétaire général national du parti. Par conséquent, seul Me Abdoulaye Wade, selon l’article 19, peut prendre cette décision ».
 
Ainsi, martèle Yandé Fall, « nous avons reçu des convocations nous notifiant une plainte de Nafyssatou Diallo pour Diffamation à la cybercriminalité ».
 

Néanmoins, informe l’adjointe de Mme Diallo, « depuis le 29 février, nous avons écrit au secrétaire général du Pds par mail afin d’exposer la situation que nous vivons avec Nafyssatou Diallo. Aussi, le président Doudou Wade qui est chargé de régler les conflits du parti nous a réuni ».

Maintenant, conclu Yandé Fall, « nous allons maintenant déferler à cette convocation et attendre la décision du parti ».




Nouveau commentaire :

Politique | Société | Economie | International | Sports | Santé