LATERANGA.INFO
LATERANGA.INFO

QUAND UNE AUTOROUTE ENTRAVE LA QUALITÉ DE VIE DES CITOYENS


Rédigé le Vendredi 4 Mai 2018 à 17:37 | Lu 190 commentaire(s)


Monsieur le président, l'autoroute à péage est en train d'asphyxier beaucoup de citoyens sénégalais sans que vous vous en rendiez compte - LETTRE OUVERTE À MACKY SALL


QUAND UNE AUTOROUTE ENTRAVE LA QUALITÉ DE VIE DES CITOYENS

Monsieur le président,

Vous venez d'inaugurer la première tour qui va habiter certains ministères du gouvernement sénégalais et ceci me donne l'occasion encore une fois de remettre sur la table un  problème crucial qui entrave la vie des sénégalais à savoir la fameuse autoroute à péage dont nous ne cesserons jamais de dénoncer le caractère de contrat a scandale.

Monsieur le président la fameuse autoroute à péage dont le Sénégal se glorifie est une des autoroutes les plus chères au monde et elle est deux fois plus chère que les autoroutes  françaises dont elle fait partie , elle en est juste une de délocalisée pour les 25 prochaines années.

Monsieur le président , à cause d'une autoroute excessivement chère le projet de Diamniadio  auquel je n'ai jamais adhéré pour des raisons de logique de répartition régionale  , sera complètement a contre courant de son rôle principal à savoir le désengorgent de Dakar qui étouffe et la mobilité entre Dakar et sa banlieue.

Aujourd'hui le transport entre diamniadio et Dakar qui détient au moins 70% des ressources et infrastructures du Sénégal est plus cher qu'un loyer à Dakar et il faut compter en moyenne 200.000F ( 8000 F en moyenne par jour ) par mois pour venir à Dakar tous les jours et résultat de la course tous ces logements dits sociaux peineront à trouver des logeurs même si beaucoup de sénégalais qui n'ont pas fait le calcul se sont empressés à adhérer dans ces programmes " sociaux ".

Beaucoup de sénégalais sont entrain de retourner sur Dakar au vu du prix du déplacement et du temps perdu dans les embouteillages qui influent sur leur revenus déjà bas et sur l'éducation de leurs enfants vu qu'ils n'ont presque plus le temps de rester en famille en semaine.

Vous avez essayé de savoir combien coûtera au fonctionnaire son déplacement pour rallier DIamniadio  tous les jours ?

On calcule toujours les économies de l'état dans ces projets mais le fonctionnaire moyen est étranglé sans qu'aucune alternative ne lui soit proposée.

Aujourd'hui, monsieur le président aller à l'Aibd coûte très cher à cause de cette autoroute , les voyageurs sont entrain de faire les frais car voyager est devenu beaucoup plus cher et ceux qui prennent l'avion en ce moment ne me démentiront certainement pas.

Beaucoup pensent que voyager est un luxe et les acteurs auront toujours les moyens malgré les coûts mais quand voyager devient une nécessité et rentre dans le cadre de son travail la réalité est autre.

Les travailleurs du nouvel aéroport ont vu leur revenu sensiblement baisser a cause du transport et certains d'entre eux ont été contraints par la force des choses à abandonner l'aventure vu la détérioration de leur revenu.

Monsieur le président tout ceci  à cause d'une autoroute excessivement chère le revenu de beaucoup de sénégalais est entrain d'en pâtir et est entrain de changer même les modèles et qualité de vie.

On dira toujours qu'il y a une alternative à savoir la route nationale mais monsieur le président le tracé est fait de manière à ce qu'il soit presque impossible de l'emprunter à certaines heures de pointe et être à l'heure à son travail devient impossible au moment où la banlieue est en pleine effervescence.

Monsieur le président, l'autoroute à péage est en train d'asphyxier beaucoup de citoyens sénégalais sans que vous vous en rendiez compte.

Devant cette situation trois solutions s'offrent à vous :
- Renégocier le contrat pour qu'emprunter l'autoroute à péage soit à la portée du sénégalais lamda et je vous donne l'exemple du président Wade qui avait à l'époque eu le courage de se re-approprier la Senelec cédée aux canadiens. 
- Chercher un moyen pour dédommager SENAC et se réapproprier notre bien national pour que l'autoroute soit vraiment une autoroute de et pour l'avenir des sénégalais.
- Ou le rendre gratuit au moins jusqu'à l'effectivité du TER qui peut être soulagera en partie de cette population grandissante pour qu'elle soit réellement une option comme on le répète toujours aux sénégalais qui ont le courage de dénoncer. Monsieur le président sans ce péage excessivement exagéré  que je qualifie "d'effort de guerre de l'ex-colon " la vie de beaucoup de sénégalais gagnerait en qualité et je pense que l'objectif premier d'un gouvernement est de mener une politique qui fasse de l'amélioration des revenus de ses citoyens un sacerdoce.
- Vous ne vous en rendez peut être pas compte mais ce tronçon peut changer la vie de toute une population aussi bien positivement que négativement et donc veillez à ce qu'elle ne soit pas un obstacle social à de nombreuses familles sénégalaises.

Reflechissez-y monsieur le président et bon courage !

PAR ABDOU NDIAYE




Dans la même rubrique :
< >

ACTUALITÉS | Exclusivité | People | News | Revue de presse | SCIENCE - TECH | Musique | Contribution | Chronique | Emissions et entretiens | Avis-Communiqué-Publireportage | Zero Stress & Insolite | Religion | Coin des femmes | CUISINE | SERIE TV