LATERANGA.INFO
LATERANGA.INFO

Sénégal : pas moins de 70 incendies dans les marchés dénombrés durant les 5 dernières années (Antoine Diome)


Rédigé le Mardi 24 Novembre 2020 à 17:07 | Lu 92 fois | 0 commentaire(s)



Sénégal : pas moins de 70 incendies dans les marchés dénombrés durant les 5 dernières années (Antoine Diome)
Le ministre de l'Intérieur, Antoine Diome est revenu ce mardi sur la récurrence des incendies dans les marchés. Il a dénombré durant les 5 dernières années, pas moins de 70 incendies, avant d'annoncer le programme de modernisation que le gouvernement s'attelle à mettre en place.

« On a dénombré durant les 5 dernière année pas moins de 70 incendies dans les différents marchés établis sur le territoire national. Le nombre est symptomatique du problème d'organisation. Pour cette raison, le gouvernement a réfléchi et est en train de mettre en oeuvre un vaste programme de modernisation de ces marchés incluant naturellement la réalisation où la réhabilitation de certaines infrastructures mais aussi de certains ouvrages », a dit Antoine Diome, face à la presse.

Il a expliqué que ce programme ne saurait être mis en oeuvre sans le respect strict du cadre réglementaire qui existe depuis plusieurs années. Car, dit-il, le Sénégal s'est doté à travers un arsenal juridique complet de dispositions qui sont propres à faire assurer les règles de sécurité au sein des marchés.

Pour cela, le ministre estime qu'il faudra donc faire en sorte que ces règles soient respectées. Mais également assurer une très bonne collaboration avec les partenaires. Sous ce rapport, M. Diome évoqué l'intervention de la direction de la protection civile. Mais également la brigade régionale des sapeurs-pompiers et les associations qui sont dans le secteur.

La semaine dernière, un grave incendie avait ravagé le marché Ocass de Touba, ville religieuse située à près de 200 km de Dakar. Les commerçants avaient évalué les pertes à près de 1 milliard FCFA. Le ministre de l'Intérieur qui a effectué un déplacement sur les lieux a octroyé 50 millions FCFA de la part de l'État.



Nouveau commentaire :

Politique | Société | Economie | International | Sports | Santé