LATERANGA.INFO
LATERANGA.INFO

Sexo : Les bienfaits insoupçonnés de la masturbation féminines


Rédigé le Dimanche 2 Octobre 2022 à 22:20 | Lu 56 commentaire(s)



Sexo : Les bienfaits insoupçonnés de la masturbation féminines
Peu de femmes ne souhaitent s’épancher sur le sujet. Elles se débinent. Pourtant les faits sont là. La masturbation féminine explose partout dans le monde y compris dans nos sociétés africaines. Des études confirment le recours à cette pratique par des femmes pour atteindre le 7e ciel. Ne jetons pas la pierre sur celles qui ont opté pour cette méthode. La masturbation féminine allonge la durée de vie.

 

La satisfaction des désirs sexuels est comme une dépense incompressible. On ne peut pas s’en passer. C’est un besoin naturel. C’est certainement pour cela que des jeunes filles et des femmes s’adonnent à cœur joie. D’autres ne nourrissent plus de complexe pour en parler. Elles sont décomplexées. Mieux, elles ne manquent pas d’arguments dans nos sociétés réfractaires à une certaine orientation sexuelle. Dans un salon de beauté, quelque part à Dakar, une jeune camerounaise du nom de Anita arrivée au Sénégal depuis deux ans n’est pas gênée de partager son avis sur ce sujet. Pas de tabou pour elle, qui n’avait pas de petit ami pour satisfaire un besoin. Quoi de plus naturel que de recourir à la masturbation. Elle l’assume. Elle affirme qu’elle l’avait fait pour son plaisir charnel. Elle n’avait pas d’autres alternatives. " Quand je suis arrivée au Sénégal,  je n'avais pas beaucoup de connaissances, ni de petit ami. Donc, je n'avais aucune autre option que de me faire plaisir moi-même.  J'utilisais alors la douchette de ma salle de bain quand j'étais sous la douche et souvent jusqu'à l'orgasme", confesse-t-elle.
 
Le besoin de satisfaire ce besoin transcende les nationalités et les âges. Dans une boutique de lingerie, où les produits sextoys sont dissimulés pour ne pas heurter la sensibilité des conservateurs, une cliente se garde de s’épancher. Contrairement à cette dernière, la gérante confirme cette tendance à recourir à d’autres méthodes pour se faire plaisir. Et, tous les âges, de toutes les confessions y passent. « Des femmes, de tout âge et de toutes croyances, viennent ici".  Elle nous révèle que les objets tels que les vibromasseurs sont vendus pour la plupart à des étrangers. Il y a des Sénégalaises qui viennent en acheter mais la plupart est réticente certainement à cause des préjugés », commente la vendeuse.

A moins d’être aveugle, dans beaucoup de quartiers résidentiels ou semi résidentiels de Dakar, des vitrines de ces produits comment à augmenter. Leur floraison atteste qu’il y a un besoin…sur ce marché. Du moins que de plus en plus, de femmes font la masturbation. C’est aussi une confirmation de plusieurs études scientifiques. Si l’on se fie à certains chercheurs, beaucoup de femmes s'adonnent à la masturbation contrairement aux hommes qui assument plus leur sexualité.  Une étude publiée aux Etats-Unis qui a fait l’objet d’un article dans le site spécialité « Mairie claire »,  sous le titre : « La masturbation féminine pour atteindre le 7e ciel », a démontré l’ampleur de cette pratique. Environ 80% des femmes affirment s'être déjà masturbées au moins une fois et 22% des femmes âgées de 30-39 ans pratiquent la masturbation régulièrement, à minima une fois par semaine.

                                Les bienfaits pour la santé

Cette tendance diversement appréciée au sein de nos sociétés compte pourtant des bienfaits. Au plan sanitaire, l’expérience a montré qu’elle ne procure que des gains pour le bien-être de la femme. « Cette pratique contribue à l’amélioration de la santé de la femme en général car elle aide à mieux dormir, diminue le stress et permet de se sentir mieux dans sa peau. Il est également noté comme l’exercice physique ou le  massage, la masturbation offre un moyen de se détendre émotionnellement et physiquement », a défendu une gynécologue qui a requis l’anonymat.

Selon les auteurs de l’étude précitée, la masturbation féminine n’a pas seulement vocation à être source de plaisirs. C’est aussi un excellent moyen de libérer des endorphines qui atténuent le stress. « La masturbation serait également un moyen efficace d'avoir une sexualité épanouie, car elle permet aux femmes de mieux connaître leur corps  », lit-on dans l’article qui indique également que l’autre argument en faveur de la masturbation, c’est qu’elle serait un gage de longévité si on atteint l’orgasme.  Du reste, la masturbation n’est pas mauvaise. Même si d’autres pensent qu’à un moment donné, elles peuvent trouver des partenaires.


ACTUALITÉS | Exclusivité | People | News | Revue de presse | SCIENCE - TECH | Musique | Contribution | Chronique | Emissions et entretiens | Avis-Communiqué-Publireportage | Zero Stress & Insolite | Religion | Coin des femmes | CUISINE | SERIE TV