LATERANGA.INFO
LATERANGA.INFO

Tout ce qu'il faut savoir sur le pied du diabétique


Rédigé le Mercredi 20 Janvier 2021 à 10:39 | Lu 108 commentaire(s)



Il existe diverses complications du diabète, parmi lesquelles "le pied du diabétique". AlloDocteurs Africa vous en dit plus.

Le diabète fait partie des maladies silencieuses dont les signes se manifestent essentiellement face à une complication. Insuffisance rénale, amputations, problèmes dentaires, oculaires ou encore cardiaques… Telles sont les complications du diabète, une maladie silencieuse qui touche de plus en plus de personnes sur le continent africain.

Mal soigné, le diabète peut être à l'origine d'une perte de sensibilité au niveau des pieds, qu'on appelle aussi la neuropathie diabétique. Résultat : les plaies potentielles sont indolores et sujettes aux infections. Des infections pouvant aller jusqu'à la gangrène et entraîner une amputation. 

Autre complication possible, l'artériopathie diabétique qui bouche les artères de jambe, une sorte de "tuyaux" qui apportent le sang du coeur vers les pieds. Cette atteinte des artères retarde notamment la cicatrisation des plaies des pieds des personnes diabétiques.

Les déformations localisées des pieds sont aussi l'une des complications du diabète. Mais elles ne sont pas forcément liées à la maladie. Elles se traduisent par l’existence de "bosses visibles" sur certaines parties du pied. Le risque est de se blesser sur cette "bosse" : pied trop creux, trop plat, déformation des orteils en griffes, en marteau, chevauchement d’orteils…

Ce qu'il faut faire
Pour éviter de telles complications, la règle d'or pour tous les diabétiques est de scruter leurs pieds tous les jours. Tout comme il est recommandé de consulter son podologue (le médecin spécialiste des pieds) au moins une fois par an. Et pour garder des pieds sains, voici la marche à suivre : 

Laver les pieds tous les jours, en séchant soigneusement et doucement entre les orteils 
Hydrater quotidiennement les pieds
Ne jamais marcher pieds nus même à la maison : L’insensibilité fait que l’on peut marcher sur un objet de toute nature qui va s’incruster dans le pied sans entrainer de douleurs
Opter pour des chaussures adaptées et confortables, tout en évitant les sandales, les tongs et les babouches. Car plus de la moitié des plaies et des amputation du pied diabétique sont dues aux chaussures
Ne pas utiliser un instrument de pédicure métallique, même s'il est vendu en pharmacie
Ne pas arracher la peau et ne pas couper "sauvagement" les ongles
Se méfier de toutes les sources de chaleur au contact des pieds : sable chaud, bain de pied en eau chaude, cataplasmes, bouillottes... 
En cas d'apparition d'une plaie - même minime et qui ne fait pas mal - au niveau du pied, il faut alerter immédiatement un spécialiste et arrêter de marcher. 

Vous êtes médecin :  formez-vous  !
Suivez deux journées de formation, en partenariat avec l'UNFM, consacrées au pied diabétique ce jeudi 21 janvier 2021 et le jeudi 4 février 2021.

De la découverte du risque à la cicatrisation, en passant par la prise en charge du pied diabétique par les chirurgiens, tous les sujets seront abordés dans un esprit d’échanges confraternel. 
Apprenez-en plus sur les idées reçues et fausses, l’état des bonnes pratiques en 2021 mais aussi les perspectives d’innovation sur le pied diabétique. 
Cet événement innovant et 100% en ligne est une initiative de l’unité pododiabetologie de l’Hôpital de la Pitié Salpetrière à Paris et présidé par le Dr Georges Ha Van. Ces deux jours s’adressent à un public de professionnels de santé francophones et ouvrent le dialogue avec des confrères du monde entier venant notamment d’Afrique, du Maghreb, du Liban, de Québec. 


Politique | Société | Economie | International | Sports | Santé