LATERANGA.INFO
LATERANGA.INFO

Une fille de 12 ans mariée à deux hommes en l'espace d'un mois au Kenya


Rédigé le Mercredi 15 Juillet 2020 à 17:49 | Lu 1641 commentaire(s)



Une fille de 12 ans mariée à deux hommes en l'espace d'un mois au Kenya

Une jeune fille de 12 ans a été sauvée par les autorités kenyanes après avoir été mariée à deux hommes en l'espace d'un mois.

 
Le père de la jeune fille, dans le comté de Narok à l'ouest de la capitale Nairobi, l'a forcée à épouser un homme de 51 ans.

Elle s'est échappée et s'est ensuite mariée avec un homme de 35 ans avant d'être secourue par un militant des droits de l'enfant et des représentants du gouvernement.

Au Kenya, se marier avec une personne de moins de 18 ans est un crime.

Un militant des droits de l'enfant a déclaré avoir été informé de l'existence de cette fille alors qu'il était en train de sauver une autre fille.

"Le père l'a donnée à l'homme âgé pour qu'il l'épouse. Elle n'avait pas d'autre choix que de se marier avec le plus jeune", a déclaré à la BBC Joshua Kaputah, de l'Association pour la paix du comté de Narok.

M. Kaputah a ajouté que la pauvreté et la fermeture des écoles en raison de la pandémie de coronavirus ont joué un rôle dans l'augmentation des cas de mariages d'enfants.

"Certaines familles ont faim et la perspective de recevoir deux ou trois vaches comme dot est assez tentante", a-t-il déclaré.

Le journal kenyan Standard rapporte qu'après que le premier marié a offert quatre vaches comme dot, la jeune fille a protesté contre le mariage mais a ensuite été battue par ses cousins.

"Je me suis échappée et comme je ne pouvais pas retourner chez mon père de peur d'être réprimandée, je me suis enfuie avec un homme de 35 ans, qui était marié", aurait-elle déclaré dans le Standard.

M. Kaputah a déclaré que le père de la jeune fille l'avait alors retrouvée et l'avait ramenée chez l'homme de 51 ans.

Lorsque M. Kaputah est arrivé avec des représentants du gouvernement, l'homme avait déjà disparu.

La police recherche le père et les deux hommes qui avaient épousé la jeune fille, qui sont tous partis se cacher, rapportent les médias locaux.

S'ils sont reconnus coupables, ils pourraient être envoyés en prison pour une durée maximale de cinq ans et/ou être condamnés à une amende pouvant atteindre 1 million de shillings kenyans (10 000 $).


ACTUALITÉS | Exclusivité | People | News | Revue de presse | SCIENCE - TECH | Musique | Contribution | Chronique | Emissions et entretiens | Avis-Communiqué-Publireportage | Zero Stress & Insolite | Religion | Coin des femmes | CUISINE | SERIE TV