LATERANGA.INFO
LATERANGA.INFO

Zlatan Ibrahimovic aurait abattu un lion en Afrique du Sud en 2011: “C'est un misérable lâche”


Rédigé le Mercredi 7 Avril 2021 à 09:57 | Lu 155 commentaire(s)


Ces derniers jours, Zlatan Ibrahimovic fait polémique en Suède et s’est attiré la foudre des associations de protection des animaux du monde entier. La raison? Les médias suédois affirment que l’attaquant du Milan AC, âgé de 39 ans, a abattu un lion en Afrique du Sud en 2011.


Zlatan Ibrahimovic aurait abattu un lion en Afrique du Sud en 2011: “C'est un misérable lâche”
C’est le tabloïd suédois Expressen qui a lâché la bombe le week-end dernier. Le magazine a révélé que Zlatan avait tué un lion il y a dix ans en Afrique du Sud. L’attaquant du Milan AC aurait été autorisé à abattre l’animal, élevé en captivité, grâce à un permis de chasse obtenu un an plus tôt. Rappelons qu’en Afrique du Sud, il est légal et très répandu de chasser des lions qui sont spécialement élevés en enclos. Ibrahimovic est vivement critiqué en Suède, car il aurait ensuite fait expédier le crâne, le squelette, la mâchoire et la peau de sa proie à son domicile de Malmö. 
 

L’association de défense des animaux PETA a manifesté sa colère. “Zlatan Ibrahimovic aime se qualifier de ‘lion’ féroce et fort. Mais le fait qu’il prenne plaisir à tirer sur des lions et d’autres animaux prouve qu’il est un misérable lâche qui cède à ses tendances violentes”, a déclaré l’association dans un communiqué.

Fracture entre Zlatan et son pays

“Il ne faut aucune compétence ou force pour coincer et abattre un animal en captivité. L’animal n’a jamais eu la possibilité de s’échapper, de se défendre ou de survivre. Toute personne dotée d’une conscience frémirait à l’idée de tuer des animaux pour le plaisir ou d’exposer des parties de leur corps. Ibrahimovic devrait le reconnaître et désapprouver la ‘chasse au trophée’”, a ajouté PETA.

Le Suédois vient tout juste de faire son retour en sélection en vue de l’Euro en juin prochain. Il se retrouve désormais au cœur d’une polémique dont il va avoir du mal à se débarrasser. Contacté par Expressen, Zlatan n’a pas souhaité s’exprimer pour le moment. 



Politique | Société | Economie | International | Sports | Santé